Fdesouche

Hervé Gourdel avait été enlevé en septembre 2014 en Kabylie. Son corps avait été retrouvé en janvier 2015.

Le procès de l’assassinat d’Hervé Gourdel, un guide de montagne français enlevé et décapité en 2014 en Algérie, s’ouvrira le 4 février à Alger, selon l’AFP. Hervé Gourdel, 55 ans, avait été enlevé le 21 septembre 2014 au cœur du massif du Djurdjura en Kabylie (nord du pays) puis décapité.

Les cinq randonneurs algériens qui l’accompagnaient avaient été relâchés après avoir été séquestrés pendant plusieurs heures. Ces cinq accompagnateurs comparaîtront libres le 4 février devant le tribunal de Dar El Beida, dans la banlieue d’Alger, notamment pour «avoir hébergé un étranger sans autorisation», a indiqué cette source

L’assassinat d’Hervé Gourdel a été revendiqué par Jund al-Khilafa (Les soldats du Califat), un groupe dissident d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) ayant prêté allégeance à l’organisation Etat islamique (EI).

[…]

L’article dans son intégralité sur Le Figaro

Merci à Marcel Vincent


Fdesouche sur les réseaux sociaux