Fdesouche

31/01/21

Quelque 300 supporters ont littéralement pris d’assaut le centre d’entraînement de la Commanderie, samedi après-midi. Le match OM-Rennes initialement prévu dans la soirée a dû être reporté. La police avait interpellé 25 personnes dans la soirée parmi les supporters. Sept policiers ont été légèrement blessés, et trois véhicules des forces de l’ordre ont été dégradés dans ces incidents qui ont entraîné le report du match OM-Rennes initialement prévu samedi à 21 heures.

Dans un communiqué publié samedi soir, l’OM a dénoncé un « déchaînement de violence injustifiable ». Le club compte déposer plainte après la dégradation de son centre d’entraînement notamment, où « des vols ont été perpétrés et des véhicules ont été endommagés ». Cinq arbres ont aussi été brûlés. Selon l’OM, les dégradations dans les bâtiments s’élèvent à « plusieurs centaines de milliers d’euros ».

« C’est la sidération pour nous tous, salariés, staff, joueurs. On ne s’attendait pas à voir toute cette horde sauvage arriver et tout détruire. Je crois qu’on a aussi évité le pire. Ce que j’ai vu fait peur, très peur. Un drame aurait pu se produire », a déclaré dans la soirée le président du club marseillais Jacques-Henri Eyraud, interrogé sur Canal +.

[…]

Le Parisien


30/01/21

Rassemblés en cortège, ils ont exprimé leur mécontentement au son des chants anti-direction, en essayant d’envahir le centre d’entraînement RLD et en mettant littéralement le feu, avec force fumigènes et autres feux d’artifices, à l’entrée de l’enceinte. Des tags “Eyraud dégage” et “Eyraud dehors” ont été peints sur les murs extérieurs alors que des dégâts ont été constatés à l’intérieur.

Après 30 minutes d’assaut, qui a nécessité l’intervention des forces de l’ordre et des pompiers, et un ultime échange avec les policiers, ils ont quitté les lieux. Ambiance à quelques heures du match entre l’OM et Rennes, ce soir, au Vélodrome.

La Provence