Fdesouche
https://www.revue-elements.com/produit/la-societe-de-surveillance/

L’Algérie n’est pas un pays attractif pour les étudiants… Les Algériens qui partent poursuivre leurs cursus universitaires ailleurs ne reviennent plus et les étrangers qui rejoignent les universités du pays repartent à la fin de leurs études.

C’est ce qui ressort d’une étude du Cread réalisée par les sociologues Mohamed Saïb Musette, H. Labdelaoui, N. Khaled, C. E. Zelaci et F. Lahouel, intitulée «Migrations estudiantines, partir étudier en France et venir étudier en Algérie : Quelles différences ?» Achevée en 2018 (une étude similaire est prévue pour 2023), la recherche fait ressortir en substance que l’Algérie perd ses compétences. […]

Concernant l’installation des étudiants dans les pays d’accueil, l’enquête relève des tendances diamétralement opposées. «A la lumière de ces résultats, nous pouvons affirmer que 30,2% des étudiants pensent partir vers un autre pays d’accueil. Pour la plupart, ce sont des étudiants étrangers en Algérie (38,8%). Par contre, plus de la moitié de ces mêmes étudiants pensent surtout retourner dans leurs pays d’origine. Quant aux étudiants algériens en France, il est confirmé que plus de la moitié (56,9%) ont l’intention de s’installer dans le pays d’accueil, alors que seulement 2,4% des étudiants étrangers en Algérie comptent s’y installer une fois leurs études achevées», indique le document. […]

El Watan


Fdesouche sur les réseaux sociaux