Fdesouche

Paris : la bibliothèque de la Goutte-d’Or, fermée car le personnel se faisait agresser par des migrants, rouvre… sous surveillance policière (MàJ : Vidéo)

28/01/21


20/01/2021

Le Canard enchaîné


15/01/2021

La bibliothèque municipale de la Goutte-d’Or (XVIIIe), en proie aux casseurs et aux dealers et contrainte à la fermeture à plusieurs reprises, rouvre sous haute surveillance. Quelques heures par semaine seulement.

Barrières métalliques, équipage de la DPSP, la future police municipale, installé devant porte, agents de sécurité… Pour entrer dans la bibliothèque municipale de la Goutte-d’Or (XVIIIe), rue de Fleury, il faut désormais montrer patte blanche les mercredis et samedis.

Sur la vitrine, un panneau siglé « Ville de Paris » annonce la couleur aux usagers de cet établissement niché au cœur de ce quartier populaire du nord de la capitale : « Après des semaines de fermeture, nous sommes heureux de pouvoir rouvrir et de vous retrouver. Pour l’instant, nos horaires sont réduits afin de vous faire bénéficier en continu de la présence d’agents de sécurité. Nous espérons qu’il sera rapidement mis fin à la délinquance ambiante. »

[…]

Le Parisien


23/12/2020

« Nous souhaitons attirer votre attention sur la zone de non-droit que constituent les rues environnant la bibliothèque municipale Goutte d’Or et vous demander de bien vouloir prendre toutes les mesures nécessaires pour que cessent les innombrables crimes et délits qui s’y produisent à longueur de temps. Ceux-ci nous ont conduits à devoir fermer la bibliothèque au public jusqu’à la fin de cette année. »

Écrire une lettre au président de la République n’a pas été le premier réflexe des agents de la bibliothèque. Au mois de novembre, excédé par les trafics se déroulant aux portes même de l’établissement, le personnel avait décidé de fermer le lieu et se fendait d’une missive à destination de la maire de Paris.

Censée rouvrir le 16 décembre, la bibliothèque a de nouveau été victime d’une attaque et plusieurs de ses vitres ont été fracturées. Se sentant menacée, l’équipe a choisi de reporter la réouverture à l’année prochaine. 

Actualitté