Fdesouche

Cette mère de trois filles, vit dans un logement social du bailleur ACM à la cité Gély depuis 2015. Elle ne s’y sent plus en sécurité.

[…]

Mélinda confie ne jamais s’être sentie en sécurité, comme pour ses filles, dans le logement qu’elle occupe.

D’abord en raison de la pression sociale qu’elle dit subir et des rumeurs liées à sa situation familiale après sa séparation difficile : “Une femme seule avec ses trois enfants, c’est très mal vu ici, dit-elle, il y a beaucoup de rumeurs, j’ai reçu des insultes, des regards bizarres. On me jette des ordures sur le pas de ma porte, une fois j’ai trouvé une seringue. En 2017 on m’a volé ma voiture garée en bas de chez moi”, raconte Mélinda.

Elle a écrit au bailleur sans succès. Et puis le climat est devenu irrespirable pour la jeune femme depuis son agression derrière chez elle, le 26 mars 2019. Deux individus en deux-roues se sont rapprochés d’elle pour lui jeter une substance corrosive au visage.

[…]

L’article dans son intégralité sur Midi Libre