Fdesouche

Jeudi matin, un Arrageois de 33 ans a été passé à tabac par des jeunes, dans le parking souterrain du square Saint-Jean, en centre-ville d’Arras. Il a porté plainte et témoigne.

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il n’est pas rancunier. Malgré la fracture du nez et les hématomes qu’il présente, cet Arrageois de 33 ans se veut prévenant. Il a même hésité à porter plainte, mais a été convaincu de le faire quand la pharmacienne lui a fait comprendre « que ça aurait pu être une personne âgée à ma place ».

Il est 8 h 30 quand l’homme récupère sa voiture pour emmener son fils de 18 mois. Il attache ce dernier et croise le chemin de deux jeunes, « âgés de 15-17 ans », en train de fumer un joint. « Franchement, j’ai été cool, je leur ai juste fait la remarque et d’éteindre leur joint, ils m’ont alors insulté, je ne comprends pas le déchaînement ensuite » expose-t-il.

Il tourne les talons mais, quand il se retourne, prend un violent coup de coude dans la tête. On le fait tomber. C’est le déluge de coups. « Je ne sais pas combien de temps ça a duré, je ne sais pas combien ils étaient, se souvient-il. Ils ont arrêté quand l’un d’eux m’a écrasé la tête avec le pied. Ils ont eu peur quand ils ne m’ont plus vu bouger. D’ailleurs, si vous pouvez faire un article, ils avaient l’air inquiets, ça les rassurerait de savoir que je suis vivant ».

[…]

La Voix Du Nord