Fdesouche

8% de hausse des violences en 2020, toutes catégories confondues, dans les zones rurales et périurbaines confiées à la gendarmerie. […] Dans les départements ruraux, en tout cas, la hausse des violences signalées en zone gendarmerie est parfois spectaculaire. Ainsi en Bretagne: plus de 20% d’augmentation en Îlle-et-Vilaine, quasiment autant dans le Finistère et les Côtes-d’Armor. Avec des records également en Gironde (autour de 15%), sans oublier, au même niveau ou presque, la Marne ou le Calvados, La Seine-et-Marne, la Vendée et le Rhône. […]

Alors que les coups et blessures volontaires, tant révélateurs du climat de violence au quotidien, ont stagné l’an dernier en zone police, ils ont ainsi augmenté de l’ordre de 10% dans les secteurs confiés aux gendarmes. Dans le même temps, les séquestrations ont diminué dans les zones de police de 3%, alors qu’elles ont grimpé en zone gendarmerie de près de 15%. Idem pour les indicateurs cumulés des règlements de comptes, homicides et tentatives d’homicide, expression ultime de la violence, qui ont augmenté de l’ordre de 3% en zone police et explosé en zone gendarmerie de plus de 15% par rapport à 2019. […] Quand les viols ont augmenté de 7% environ l’an dernier, en zone police, ces graves agressions ont augmenté de près de 18% en zone gendarmerie, avec plus de 12.000 faits révélés, soit plus de 30 par jour. […]

Le Figaro