Fdesouche

Depuis que le père a quitté le domicile familial, l’aîné de la fratrie se prend pour le patriarche. Et sa jeune sœur de 17 ans a intérêt à filer droit et à suivre ses préceptes.

(…) En juin 2019, elle est allée porter plainte à la gendarmerie. Des traces de coups sont rapidement remarquées sur son corps. « Il ne veut pas que je voie la lumière » leur dit-elle. Il affirme, poursuit-elle, que les femmes n’ont pas le droit de sortir sauf dans certaines conditions, de fréquenter les garçons qu’elle veut, et que, selon la religion, les femmes doivent rester à la maison. (…)

Les militaires constatent aussi que la jeune femme a le crâne partiellement rasé. Elle explique que c’est aussi à son frère qu’elle le doit. Celui-ci s’étant saisi d’une tondeuse avait commencé à la passer sur ses longs cheveux afin de lui faire peur et de la punir de ne pas lui avoir obéi.

Le Dauphiné

(Merci à Zephir)