Fdesouche
Chevilly-Larue: la maire Stéphanie Daumin menacée, un de ses enfants agressé

POLITIQUE – Il attendait “en embuscade” devant son domicile. L’association des maires du Val-de-Marne s’émeut, dans un communiqué publié ce mardi 15 décembre, des menaces qui pèsent sur l’une des leurs, Stéphanie Daumin, édile communiste de Chevilly-Larue.

Ils expliquent, dans ce texte, que la maire est l’objet d’intimidations depuis plusieurs semaines à cause de décisions politiques “qui dérangent” et que l’un de ses enfants a été “physiquement agressé” devant son domicile.

“Après avoir subi des dommages sur son véhicule, puis sur sa maison au cours des cinq dernières semaines, c’est aujourd’hui l’un de ses enfants qui a été physiquement agressé, par un adulte en embuscade devant son domicile”, écrit l’association présidée par le maire socialiste d’Alfortville Luc Carnouvas.

Et son cas est loin d’être isolé. Il est un nouvel exemple de la recrudescence de la violence contre les élus locaux. Selon des chiffrés publies en août dernier par Le Journal du Dimanche, 233 maires ou adjoints avaient subi une agression sur les six premiers mois de l’année. Soit une augmentation de 14% par rapport à la même période un an plus tôt (198 cas).

www.huffingtonpost.fr


Fdesouche sur les réseaux sociaux