Fdesouche
[…] Découverte : “Quand j’étais en Afghanistan, la France, pour moi, c’était la tour Eiffel et Paris, la reine des villes dans le monde entier. Arrivé à Paris, j’ai eu un choc en découvrant tous les noirs qu’il y avait. Je me suis trompé, j’ai pensé, je suis arrivé en Afrique, pas en France !”

Il poursuit avec cette autre révélation : “En Europe, j’ai aussi été étonné par la liberté des femmes. En Afghanistan, elles sont toutes voilées et ne travaillent pas à l’extérieur. Je n’avais jamais vu de femmes sans voile ! […]

Son intégration en cours d’accomplissement, il la doit en partie à Marie : “Je n’ai pas été étonné de rencontrer des personnes généreuses comme Marie, conclut-il avec candeur, car je sais bien que les personnes gentilles existent, c’est normal “.

Le midi Libre


Fdesouche sur les réseaux sociaux