Fdesouche

La prime de Noël sera versée mardi et mercredi aux bénéficiaires de certains minimas sociaux : RSA (Revenu de solidarité active), ASS (chômeurs de longue durée), AER (allocation équivalent retraite). Son montant reste inchangé depuis 2009 : elle va de 152,45 euros à plus de 400 euros, selon les situations.

C’est un coup de pouce bienvenu accordé par l’Etat aux bénéficiaires de certaines allocations sociales. Quelque “2,5 millions de ménages aux revenus modestes“, selon le ministère des Solidarités, bénéficieront à partir de mardi de la prime de Noël. Cette aide existe depuis 1998 ; elle avait été mise en place par le gouvernement de gauche conduit par Lionel Jospin. Son montant est inchangé depuis 11 ans.

Dans les deux cas, aucune démarche n’est à faire, la prime étant versée automatiquement. Les bénéficiaires de l’allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa), de l’allocation aux adultes handicapés (AAH) ou de la prime d’activité ne sont pas concernés par cette mesure. La prime de Noël complète deux aides exceptionnelles d’urgence décidées pendant la crise sanitaire, accordées cette année en mai puis à en novembre aux ménages les plus modestes.

Le JDD