Fdesouche

La commune du Chesnay devra payer une pénalité de 5 millions d’euros, sur trois ans, au titre de la loi SRU, qui exige un taux de 25% de ce type de logements en ville. La ville compte des logements sociaux mais il lui en manque 1400 pour atteindre l’objectif de 25 % de son parc locatif.

Une sanction à double tranchant d’ailleurs, car outre la facture élevée, ce déficit de 1400 logements sociaux sur la ville, qui en compte à ce jour quelque 1800, entraîne, au passage, la perte par la municipalité de son droit de préemption. Elle s’expose également à devoir « transférer » à la préfecture la gestion de son contingent de logements de ce type et l’octroi des autorisations d’urbanisme. […]

Le Parisien


Fdesouche sur les réseaux sociaux