Fdesouche

Un jeune homme a été roué de coups à la station Bellecour mardi, vers 21h. Le témoin qui a prévenu les secours raconte. Un homme aurait été interpellé peu après.

Le déchaînement de violence reste pour l’heure inexpliqué. Mais les images diffusées sur les réseaux sociaux sont glaçantes. On y voit un jeune homme ensanglanté et un revolver dont la crosse a été cassée sur le sol d’une rame de la ligne D. L’agression s’est produite mardi à 21 h15, à la station Bellecour. Le témoin qui a alerté les secours raconte une scène folle :

«On était en direction de gare de Vaise. Il y avait ce type, bonnet sur la tête, veste blanche et jean, âgé d’une vingtaine d’années. Il a demandé quelque chose à la victime, qui a refusé. La rame est arrivée, le type a mis sa main dans la poche et a sorti un flingue avant de le pointer sur lui », confie au Progrès Christian Meneses, un étudiant colombien de 27 ans, livreur le soir pour une chaîne de sushis.

«Il a commencé à le frapper, très fort, à la tête avec la crosse. Moi j’ai appuyé sur le bouton secours, en disant d’envoyer rapidement du monde car il y avait un homme armé», ajoute-t-il, évoquant une agression qui lui a semblé longue.

(…) 12 heures après les faits, Christian est encore sous le choc. «J’en ai vu des types louches dans le métro à Lyon… mais là, ça, jamais. Je suis né en Colombie, et même là-bas… jamais je n’ai assisté à un truc pareil».

Le Progrès


Fdesouche sur les réseaux sociaux