Fdesouche

Les attaques contre Mila, adolescente menacée de mort pour avoir critiqué l’islam sur les réseaux sociaux, et Mennel, ancienne candidate voilée à l’émission The Voice, sont les signes “qu’on est devenu fou”, a estimé vendredi 4 décembre Emmanuel Macron en défendant la laïcité en France.

“Nous avons aujourd’hui une situation de violence permanente qui donne le fait que, quand une jeune fille va dans une émission de variétés grand public chanter avec le voile, elle est conspuée, elle doit partir, Mennel. Et vous avez une jeune fille qui critique l’Islam sur les réseaux sociaux (Mila), elle est harcelée, elle ne peut même plus être dans une école“, s’est ému le chef de l’Etat dans un entretien avec le média en ligne Brut.

Ça veut dire qu’on est devenu fous, a-t-il ajouté, et que les gens ne respectent pas un principe fondamental de la République qui est ce qu’on appelle la laïcité, c’est-à-dire le fait que vous pouvez en France croire ou ne pas croire librement.” […]

Selon le chef de l’État, cela montre “le moins bon visage des réseaux sociaux, celui du harcèlement à l’école et celui du harcèlement autour justement de la violence qui s’est installée autour de de la religion, et en particulier de l’Islam“. “La France elle a pas de problème avec l’Islam, elle a même une relation de longue date (…) simplement nous avons construit notre République, notre projet collectif dans la séparation entre le politique et le religieux, c’est ça que parfois beaucoup de régions du monde ont du mal à comprendre”, a-t-il ajouté.

rtl.fr


The Voice : une candidate crée la polémique après des tweets sur l’attentat de Nice

[…] Après son passage sur le petit écran, d’anciens messages postés sur les réseaux sociaux ont refait surface.

Au lendemain de l’attentat qui a fait 86 morts et 458 blessés sur la Promenade des Anglais à Nice, Mennel Ibtissem avait écrit sur son compte Facebook : « C’est bon, c’est devenu une routine, un attentat par semaine!! Et toujours pour rester fidèle, le “terroriste” prend avec lui ses papiers d’identité. C’est vrai, quand on prépare un sale coup, on n’oublie surtout pas de prendre ses papiers ! » Deux semaines plus tard, quelques jours après l’attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray, durant lequel le père Hamel a été égorgé, elle déclarait : « Les vrais terroristes, c’est notre gouvernement. »

Certains internautes se sont également étonnés ses soutiens à Dieudonné, à l’islamologue Tariq Ramadan et à l’ONG Barakacity, soupçonnée de soutenir les djihadistes de l’organisation Etat islamique.

ladepeche.fr

«The Voice»: Les victimes de l’attentat de Nice «choquées» par les tweets polémiques d’une candidate

Ses tweets publiés au lendemain de l’attentat de Nice avaient déjà scandalisé de nombreux internautes. Ce mardi, ils ont fait réagir les victimes de l’attaque du 14 juillet 2016 elles-mêmes « choquées » par les propos de Mennel Ibtissem, une candidate de la saison en cours de diffusion de The Voice. […]

20minutes.fr

Divorce, retrait du voile… Mennel se confie sur sa nouvelle vie

Coup de tonnerre : la jeune femme – qui porte alors le voile – est au cœur d’une tempête sur Twitter où des internautes y ont déterrés d’anciens posts dans lesquels la chanteuse s’interroge sur les attentats de Nice de 2016. Elle préfère alors se retirer du concours et de la scène médiatique. […]

La jeune femme de 25 ans change alors de style et se montre désormais avec les cheveux non-couverts. […] «Ce jour là, j’ai perdu 13 000 abonnés d’un coup. Je me suis rendue compte du fanatisme, de la sexualisation de la famille, aussi, car ça dépasse la religion. Il y avait des gens qui me suivaient sur les réseaux sociaux pour une image : j’étais le reflet de leur propre guerre». […]

cnews.fr