Fdesouche

La Zup de l’île de Thau à Sète est bouclée par d’importantes forces de l’ordre, ce jeudi, depuis des tirs à l’arme lourde, place de la Seinchole, vers 11h45. 

Un commando composé de plusieurs individus encagoulés et armés a fait irruption sur une place principale du coeur de la Zup, déjà le théâtre de fusillades et d’un meurtre ces derniers mois. 

« Vers 11h45, des inconnus vêtus de noir, encagoulés et exhibant notamment une arme à feu longue ont surgi et ont tiré en direction de piétons, une scène qui ressemble à la fusillade du dimanche 1er novembre, quartier de la Mosson-la Paillade, à Montpellier », indique une source proche de l’enquête.

Impacts sur deux voitures

Une certitude : des impacts de projectiles ont été relevés sur deux voitures en stationnement autour de la place de la Seinchole, les spécialistes de la police technique et scientifique du SRIJ (service régional d’identité judiciaire) venus de Montpellier sont sur les lieux.

Les policiers d’élite de l’antenne du Raid de Montpellier sont sur les lieux. Cette fusillade pourrait être une réponse à une tentative d’homicide volontaire, au même endroit, dimanche vers 17h45 : un jeune résident a été légèrement blessé par arme à feu, à un pied…Il a essuyé un tir après une rixe entre dealers.

Trafics de drogue

La cité de l’île de Thau est le théâtre de règlements de comptes récurrents depuis ces dernières années entre des bandes rivales qui veulent s’approprier le territoire pour des trafics de drogue.

Le Service régional de police judiciaire -SRPJ- de Montpellier va être saisi de l’enquête. Le SRPJ traite déjà de nombreux dossiers liés à la guerre entre trafiquants de drogue à Montpellier, Sète, Nîmes, Avignon et Perpignan.

Actu.fr