Fdesouche

03/02/2020


06/11/2020


18/11/2020

Après l’assassinat d’un professeur vendredi soir, le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, réunit les préfets de France à 14 heures ce dimanche. Selon nos informations, il leur demandera d’expulser dans les prochaines heures 231 étrangers fichés pour radicalisation à caractère terroriste.

Gérald Darmanin veut frapper fort après l’assassinat du professeur Samuel Paty, décapité vendredi soir pour avoir montré à ses élèves des caricatures de Mahomet dans le cadre d’un cours sur la liberté d’expression. Le ministre de l’Intérieur réunit les préfets de France ce dimanche, à 14 heures. Et va leur demander d’expulser dans les prochaines heures 231 étrangers expulsables qui se trouvent dans le FSPRT, le fichier des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste.

Concrètement, 180 personnes actuellement en prison sont concernées. Cinquante-et-une autres en liberté vont être arrêtées dans les prochaines heures. C’est d’ailleurs précisément pour cette raison que Gérald Darmanin s’est rendu au Maroc la semaine dernière, malgré une actuellement sanitaire brûlante sur le front du coronavirus. Le ministre a voulu parler du problème des mineurs isolés mais aussi, selon nos informations, demander à Rabat de récupérer neuf de ses ressortissants radicalisés en situation irrégulière.

www.europe1.fr

13/10/20

Sur le plan de la lutte contre l’islam radical, Gérald Darmanin a révélé qu’il y a sur le territoire français 231 étrangers en situation irrégulière suivis pour radicalisation «qu’il nous faut expulser». Parmi eux figurent 180 détenus actuellement incarcérés.

(…) Le Figaro