Fdesouche

On apprend ce mercredi soir la mort du 20e président de la République française, Valéry Giscard d’Estaing. L’ancien chef de l’État de 1974 à 1981, âgé de 94 ans, était hospitalisé dans le service de cardiologie du CHU Trousseau de Tours depuis la mi-novembre.

Elu en 1974, Giscard, bourgeois humaniste bien éduqué, souhaite en ingénieur créer une dynamique intellectuelle raisonnée, il va publier Démocratie française, un ouvrage rationnel qui explique le pourquoi et le comment.

La mémoire vivante du pays, qui transmet morale et traditions, et qui est faite d’adultes respectables et respectés, va subir une révision brutale.

La génération 68 revendique sa part dans l’autorité, et elle représente l’avenir. Après avoir astucieusement mêlé majorité et civilité, responsabilité et adolescence en fin de scolarité, Giscard obtempère et fixe la liberté de conscience à 18 ans.

Valéry Giscard d’Estaing et Simone Veil constatent que le pays arrive à la ligne de partage des eaux, le lieu où notre société de chrétienne devenait païenne et ils en ont tiré les conséquences.

Une loi démocratique formalise l’IVG pour les jeunes françaises, une autre loi organise le regroupement familial, une natalité remplace l’autre, le droit du sol a été instauré juste avant, ce mouvement général indique la procédure à suivre ! La France vient de basculer.

De la noosphère à l’apostasie, Sancho Pança