Fdesouche

Jean Castex a annoncé vendredi 27 novembre la mise sur pied d’un futur «plan pour le Val-d’Oise», sur le modèle de celui lancé pour la Seine-Saint-Denis, visant notamment à renforcer les services publics, en marge d’un déplacement à Cergy-Pontoise.

«Tout comme mon prédécesseur avait engagé un plan spécifique pour la Seine-Saint-Denis, j’ai mandaté le préfet pour que l’Etat fasse un plan pour le Val-d’Oise, pour que l’Etat puisse y accroître ses moyens», lors d’une visite d’une Caisse d’allocations familiales dans le chef-lieu de ce département. «C’est le rôle de l’Etat d’aller vers des endroits où il y a le plus de difficultés», a-t-il ajouté. […]

«Nous attendons de l’Etat des actes forts et des perspectives d’avenir concrètes, notamment en matière d’emploi et de mobilité, pour les habitants (…). Le Val-d’Oise ne se contentera pas de promesses», a déclaré à l’AFP Marie-Christine Cavecchi, la présidente (LR) du conseil départemental. L’élue a également dit «souhaiter être reçue» par le Premier ministre pour participer à ce plan, qu’elle espère bénéfique notamment pour les jeunes du département, qui représentent 41% de la population, mais aussi pour l’Est du territoire, marqué par la pauvreté. […]

Dans le Val-d’Oise, dixième département le plus pauvre de France, 123.000 personnes vivent en-dessous du seuil de pauvreté, selon le dernier rapport de l’Observatoire des inégalités paru jeudi.

Le Figaro