Fdesouche

Yves Ganansia, président du Crif-Grenoble Dauphiné interpelle aujourd’hui la municipalité, via un communiqué : […] “C’est dans ce contexte dramatique que le gouvernement a annoncé mettre en œuvre la dissolution du CCIF. Dans le même temps, nous apprenions que cette association avait bénéficié de subventions de la Ville de Grenoble et de la Métropole pour développer ses activités. Le Crif Grenoble-Dauphiné déplore le refus, à ce jour, des élus en charge de ces collectivités de demander le remboursement de ces subventions. C’est pourquoi, nous demandons qu’au terme de la procédure de dissolution, une fois aboutie juridiquement, ces collectivités enclenchent toute procédure judiciaire ou administrative nécessaire à la restitution des subventions obtenues par le CCIF.”

Le Dauphiné