Fdesouche

Les policiers ont été confrontés à un refus d’obtempérer en Seine-et-Marne. Ils ont été violemment agressés au moment de l’interpellation du chauffard, qui a été placé en garde à vue puis déféré.

Il était 3 heures du matin dans la nuit de lundi à mardi lorsqu’une patrouille de police a aperçu une Peugeot 206 qui circulait à vive allure, en direction de la commune du Pin, près de Villeparisis (Seine-et-Marne). Les forces de l’ordre ont demandé au conducteur de s’arrêter pour un contrôle, mais ce dernier a refusé et a appuyé sur l’accélérateur.

Une course-poursuite a débuté et le fuyard s’est dirigé vers Courtry, avant de s’engager dans le chemin de l’Arange, une impasse où se trouve un camp de gens du voyage sédentarisés. Bloqués, les policiers ont décidé de faire demi-tour. Ils ont alors été pris à partie par une quinzaine de personnes, vivant dans ce camp, qui leur ont jeté des projectiles, avec l’intention de faciliter la fuite du chauffard explique une source policière.

Il parvient à s’échapper à deux reprises

Les forces de l’ordre ne se sont pas laissées faire et ont réussi à rattraper le conducteur qui a été interpellé. Alors que les fonctionnaires le ramenaient à leur véhicule pour le transporter au commissariat, ils ont été une nouvelle fois pris pour cible par ces mêmes individus et ont reçu de nombreux coups. Le suspect en a profité pour prendre la fuite.

(…) Actu 17