Fdesouche
Perpignan : un an de prison avec sursis pour les 2 agresseurs d'un gendarme en civil à Claira

12 mois de prison avec sursis pour les agresseurs d’un gendarme en civil, samedi, à Claira, dans les Pyrénées-Orientales. Les 2 hommes étaient présentés ce mercredi matin au tribunal de Perpignan dans le cadre d’une comparution immédiate. (…)

Le jeune militaire vient alors de garer sa voiture pour aller faire des courses en tenue civile avec sa compagne. C’est à ce moment que le couple est interpellé par 2 individus. Ces derniers leur reprochent d’avoir accroché la portière de leur véhicule et réclament un dédommagement. C’est ce que l’on appelle «une tentative d’escroquerie au rétroviseur». Une technique au scénario bien ficelé destinée à extorquer une somme d’argent en liquide. Mais c’est aussi une tactique bien connue par les services de police et de gendarmerie.

La discussion dégénère quand le gendarme décline sa profession. Il est alors roué de coups de poings au visage. Bilan une dent cassée.
Les agresseurs prennent la fuite mais la victime, s’appuyant sur ses réflexes professionnels, a le temps de relever des éléments utiles qui permettent d’interpeller les auteurs des violences, dès le lendemain.

france3-regions.francetvinfo.fr