Fdesouche

Alors que d’ordinaire, les individus condamnés pleurent, restent hébétés ou entrent dans une colère noire, l’homme de 21 ans jugé pour avoir braqué des policiers avec un revolver dans le 7e arrondissement a éclaté de rire lorsque le tribunal a prononcé sa peine.

Il a écopé de 18 mois de prison, assortis d’un mandat de dépôt, alors que le parquet réclamait 3 ans ferme.

Selon le Progrès, le jeune Villeurbannais n’a cessé de nier les faits lors de l’audience.

Samedi pourtant, c’est en compagnie d’autres personnes qu’il est pris la main dans le sac par la BAC. Le groupe était en train de charger une moto dans un fourgon. Alors que la plupart prenait la fuite, lui résistait à l’interpellation et visait donc les fonctionnaires avec son arme chargée. Avant de sauter dans une voiture et de percuter un policier, légèrement blessé.

Selon la défense, l’arme servait à faire du tir sportif à Givors. Et à aucun moment le prévenu n’a visé ou a pensé à faire usage de son revolver. Une version qui a laissé les juges pantois.

Lyon Mag


Fdesouche sur les réseaux sociaux