Fdesouche

À Dakar, plusieurs milliers de Sénégalais se sont rassemblés samedi 7 novembre pour manifester contre l’islamophobie mais aussi contre les caricatures du prophète Mahomet dans les médias européens, et notamment dans le journal satirique français, Charlie Hebdo.

Le Sénégal, pays à 95 % musulman, réagit dans la continuité des manifestations et vagues d’indignations qui ont éclos dans le monde arabe et musulman depuis quelques semaines. « Touche pas à mon prophète », « Respect au prophète ». Autant de slogans inscrits sur les pancartes ou t-shirt des manifestants.

RFI


Fdesouche sur les réseaux sociaux