Fdesouche

Interrogé sur Al-Jazeera, Abdelilah Benkirane, l’ancien chef du gouvernement marocain, a lancé un appel à «l’Occident et les Nations unies pour l’adoption d’une loi interdisant de porter atteinte aux religions et aux personnalités sacrées des peuples et des nations».

«Est-ce que remettre en question l’Holocauste est-il plus important que de remettre en question la foi de 1,5 milliard de musulmans ?»

Il reprend ainsi à son compte la revendication portée par le chef de l’institut Al Azhar au Caire, Ahmed Taeïb.

Abdelilah Benkirane a également indiqué que «le terrorisme est une création occidentale, nous ne connaissons pas le terrorisme dans notre culture et histoire islamiques», citant les noms des groupes comme Action directe en France ou les Brigades rouges en Italie pour appuyer ses dires. «Jusqu’à aujourd’hui, nous n’avons jamais prétendu que le christianisme, les chrétiens ou l’Etat français sont responsables de ces actes commis par ses organisations», a-t-il martelé. Un argument avancé, la semaine dernière, par le président turc lors d’un meeting politique, en se référant à l’attentat contre une mosquée en Nouvelle-Zélande. […]

Yabiladi


Suivez-nous

Suivez-nous sur les réseaux sociaux