Fdesouche

La mère d’Ibrahim crie au complot et assure que son fils est innocent

Attaque au couteau à Nice : Le terrorisme n’a pas de religion

[…]

Radicalisé en bas âge ?

Natif de la ville de Bouhajla, Kairouan, le présumé auteur de cet acte terroriste, Ibrahim Mohamed Salah Issaoui, résidait à Sfax au quartier Ennasr avec sa famille. Il n’était pas fiché S par les services spécialisés de la lutte antiterroriste dans notre pays, mais ils sont nombreux à échapper  à la vigilance de nos services après la révolution et ils sont nombreux aussi à basculer rapidement et discrètement dans la radicalisation, que ce soit par le truchement d’un prêche incendiaire, des réseaux sociaux ou grâce à un influenceur fondamentaliste. Les informations se contredisent quant à sa radicalisation par le groupe Ansar Acharia, toléré depuis la révolution de 2011 et classé comme étant une organisation terroriste en 2013 suite aux  assassinats politiques perpétrés contre les deux martyrs Belaïd et Brahmi. L’auteur n’avait que 12 ans à cette date.

[…]

Certes, la Tunisie a condamné fermement cet acte barbare tout en annonçant l’ouverture d’une enquête, mais ce qui fait le plus mal c’est l’ombrage porté à  l’islam et aux Tunisiens qui résident à l’étranger.

[…]

L’article dans son intégralité sur La Presse



Suivez-nous

Suivez-nous sur les réseaux sociaux