Fdesouche

« La liberté d’expression ne saurait, sous aucun motif, justifier la provocation insultante et l’offense injurieuse de la religion musulmane qui compte plus de deux milliards de fidèles dans le monde », souligne le communiqué du ministère des Affaires étrangères marocain.

Le Royaume du Maroc a condamné vigoureusement, ce dimanche, la poursuite de la publication des caricatures de Mahomet dans l’Hexagone. Un communiqué du ministère des Affaires étrangères indique que le Royaume du Maroc dénonce ces actes qui reflètent « l’immaturité de leurs auteurs », et réaffirme que « la liberté des uns s’arrête là où commencent la liberté et les croyances des autres ». Une condamnation qui intervient alors qu’un appel au boycott des produits français traverse le monde arabe.

(…)

Le Parisien


Suivez-nous

Suivez-nous sur les réseaux sociaux