Fdesouche

La Grèce a décidé de construire un mur de 26 km le long de sa frontière nord-est avec la Turquie afin d’empêcher le passage massif de migrants dans l’Union européenne, a annoncé lundi Athènes. Le projet, estimé à 63 millions d’euros, devrait être achevé fin avril.

Le gouvernement grec a également embauché 400 gardes-frontières supplémentaires pour surveiller cette région au nord-est de l’Evros. Athènes envisage en outre d’utiliser des canons à son (LRAD) près d’Alexandroupoli (Dedeağaç), en face de la province d’Edirne, dans le nord-ouest de la Turquie, le long de la rivière Maritsa (Meriç) pour dissuader les migrants de traverser la frontière grecque à pied ou en bateau.

“Construire le mur d’Evros était le moins que nous puissions faire pour sécuriser la frontière et faire en sorte que les habitants se sentent plus en sécurité”, a déclaré le Premier ministre grec M. Mitsotakis.

Le Courrier des Balkans


Suivez-nous

Suivez-nous sur les réseaux sociaux