Fdesouche

Deux collégiens de 14 et 15 ans ont été déférés dans la nuit de mardi à mercredi en vue d’être présentés à un juge d’instruction antiterroriste en charge du dossier sur l’assassinat de Samuel Paty.

(…)

L’élève, accompagné d’un camarade, lui fait alors une description en échange d’une forte somme d’argent, entre 300 et 350 euros.

Abdoullakh Anzorov leur verse une partie de l’argent et précise alors son projet. Il affirme aux élèves vouloir “filmer le professeur, l’obliger à demander pardon pour la caricature du prophète, l’humilier, le frapper”, précise le procureur national antiterroriste. Les deux collégiens informent d’autres camarades, certains acceptent de participer, d’autres non.

(…) Lorsque Samuel Paty sort de l’établissement, des collégiens vont le désigner auprès d’Abdoullakh Anzorov. Le premier collégien récupère le reliquat de la somme d’argent promise, et quitte les lieux. Le terroriste part alors à la poursuite du professeur.

BFMTV


Suivez-nous

Suivez-nous sur les réseaux sociaux