Fdesouche

Ce père de famille a également porté plainte contre l’enseignant le 8 octobre, puis refusé de venir à la convocation une semaine plus tard. En revanche, il est allé se plaindre auprès de la principale du collège, et était accompagné, ce jour-là, par un homme très impliqué dans la mouvance islamiste. Ce dernier, est, selon les informations d’Europe 1, actuellement en garde à vue. 

Selon les tous derniers éléments de l’enquête, le père de l’élève à l’origine de la vidéo ne dit pas la vérité dans son message. En réalité, sa fille ne se trouvait pas dans la classe le jour où l’enseignant à montré la caricature aux élèves, et n’a même jamais eu cours avec la victime, ayant un autre professeur d’histoire. Peut-être avait-elle entendu parler de l’épisode des caricatures et l’a-t-elle raconté chez elle.

www.europe1.fr

(Merci à lex talionis)


Suivez-nous

Suivez-nous sur les réseaux sociaux