Fdesouche

A l’occasion d’un rassemblement organisé par l’association des maires de l’Ile-de-France (Amif), plusieurs dizaines de maires d’Ile-de-France ont apporté jeudi 15 octobre leur soutien aux forces de l’ordre, suite à une série d’agressions ces derniers jours à leur encontre, et promis qu’ils ne «céderaient» rien face aux violences. Présente à ce rassemblement, la présidente de la Région d’Ile-de-France (ex-LR) Valérie Pécresse a de son côté estimé qu’il était temps «que la peur change de camp».

«J‘ai trop entendu dire ces derniers jours que les élus ne sont pas présents dans les quartiers, qu’ils les ont abandonnés», a déclaré le maire Laurent Jeanne (Libres). «Il n’y a pas de quartier qui est hors de la République, notre engagement est d’être près des gens qui sont dans la plus grande difficulté», a-t-il ajouté, évoquant les initiatives «exceptionnelles» lancées dans ces mêmes quartiers.

«Ce n’est pas à nos policiers, pompiers, enseignants, d’avoir peur ni aux habitants», a  souligné Valérie Pécresse. «Il y a toute une population qui attend énormément et on ne laissera pas tomber les quartiers populaires, être gangrénés par des bandes et des réseaux.» […]

Le Figaro