Fdesouche

Vendredi, la police nationale, aidée de la police municipale, a mené une opération anti-stupéfiants à Bron. Un coup de filet qui a eu pour conséquence d’énerver passablement les trafiquants et délinquants brondillants.

En représailles, des tags très explicites ont été laissés. Ils visent directement la police, mais aussi Jérémie Bréaud, maire LR de la commune. Ce dernier a d’ailleurs révélé leur contenu sur les réseaux sociaux. On peut notamment lire, sans les fautes d’orthographe que nous avons corrigées : “Nique ta mère Jérémie Bréaud. Nique la police nationale (suivi de deux plaques d’immatriculation, probablement des véhicules intervenus ndlr). Nique la police municipale. Ceci est un message de guerre, on va vous tuer”.

“Suite à une grosse intervention commune Police Municipale / Police Nationale hier à Bron qui nous a permis notamment de saisir des quantités importantes de stupéfiants, des menaces de mort sont apparues. Nous les prenons très au sérieux mais aussi comme un signe que notre travail de reconquête gêne. Nous ne lâcherons rien car lorsque l’on s’attaque à la Police ou au Maire, on s’attaque à la République. Parallèlement, nous continuerons à proposer des solutions concrètes d’emploi et d’insertion à celles et ceux qui veulent s’en sortir car la République est notre bien commun, ce qui nous fait vivre mais surtout faire ensemble, nous respecter les uns les autres. Il faut rester ferme sur les principes et pragmatique sur les moyens”, a écrit sur Facebook Jérémie Bréaud.

Lyon Mag


Fdesouche sur les réseaux sociaux