Fdesouche

Pendant cette flambée de violence, une voiture en flammes a été poussée contre l’église Saint Pierre-Chanel.

(…) Selon les premiers éléments, une vingtaine d’individus masqués et cagoulés ont d’abord incendié plusieurs véhicules du quartier, l’un des ces véhicules en flammes est poussé contre la paroi de l’église. La façade de l’édifice moderne est aujourd’hui noircie, deux vitres sont brisées.

“Ces jeunes qui se sont cagoulés, qui ont essayé de monter une voiture sur un talus pour toucher une église, pour quoi? Pourquoi ?” dénonce monseigneur Dubost du diocèse de Lyon. “Qu’est-ce qui explique qu’ils soient révoltés à ce point ? (…)”

BFMTV


05/10/2020

Les pompiers voient rouge. Après les épisodes de violences dont ils ont été la cible ce week-end, les soldats du feu tirent la sonnette d’alarme.

(…)

“Ce rassemblement vise à démontrer notre indignation et colère mais également démontrer notre soutien à nos collègues et se veut sans récupération syndicale ou politique, sans drapeau ni autocollant”, précisent les organisateurs.

Ce mouvement de colère intervient alors que deux agressions majeures sont survenues ce week-end du 3-4 octobre dans le département.

(…) Le Progrès



04/10/2020

Voitures brûlées, église ciblée et pompiers caillassés à Rillieux-la-Pape

Scènes de violence à Rillieux-la-Pape, ce samedi 3 octobre en soirée. Une dizaine de voitures ont été incendiées, dont une devant l’église Saint-Pierre-Chanel, endommageant la façade du bâtiment. Des arrêts de bus ont été détruits et les pompiers pris à partie.

Des violences urbaines d’une ampleur inédite ont éclaté samedi soir à Rillieux-la-Pape.

[…]

Le Progrès

Le message du maire dans son intégralité:

VIOLENCES DE CETTE NUIT : FACE AU SEPARATISME, NOUS NE NOUS SOUMETTRONS PAS !

Une nouvelle étape a été franchie hier soir dans notre commune avec l’incendie d’une dizaine de véhicules à la Velette et aux Alagniers, dont une qui a été poussée contre la façade de l’église Saint Pierre Chanel.En quelques dizaines de minutes, un commando criminel d’une dizaine de personnes vêtues de noir et cagoulées afin de ne pas être reconnues par les caméras de vidéo protection a remonté très rapidement l’Avenue Général Leclerc jusqu’aux Alagniers en s’en prenant à des véhicules stationnés.Ces actes sont intolérables, inqualifiables et révoltants, d’autant plus qu’ils sont gratuits. J’étais hier soir aux côtés des forces de l’ordre pour superviser les opérations. J’ai pu également échanger avec le Préfet cette nuit et ce matin.Je veux avoir une pensée pour les propriétaires des véhicules détruits ainsi que pour les paroissiens à la rencontre desquels je me suis rendu dès ce matin lors de la messe de 10h, accompagné par le Préfet délégué pour la Défense et la Sécurité.Je veux également apporter tout mon soutien aux pompiers qui sont intervenus immédiatement et qui ont dû, dans un premier temps, reculer à cause de jets de projectiles visant à blesser, voire pire. Il a fallu l’engagement de la Police Municipale et de la Police Nationale pour faire stopper ces exactions. Les soldats du feu sont systématiquement en première ligne pour sauver des vies et il est honteux qu’ils soient la cible de ce groupe de délinquants dont l’unique objectif est de perturber la tranquillité des Rilliards.Le cabinet du Ministre de l’Intérieur a été prévenu dès cette nuit de ce qui s’est passé. Je ne doute pas que la réactivité des services de l’Etat, hier soir, soit liée aux nombreuses démarches que nous avons faites ces dernières semaines.Désormais, il est essentiel que la Justice, elle aussi, se mette au diapason en condamnant les criminels dont nombres sont connus et qui se gargarisent de leur impunité qui n’a que trop duré.JAMAIS nous ne baisserons les yeux.JAMAIS nous ne nous soumettrons.Il s’agit d’actes de séparatisme mais la République est chez elle partout et ne reculera JAMAIS.


Suivez-nous

Suivez-nous sur les réseaux sociaux