Fdesouche

Marine Le Pen a souhaité mardi 29 septembre le renvoi des mineurs isolés dans leur pays d’origine en raison de la «criminalité du quotidien» qu’ils génèrent à ses yeux et de leur «coût financier exorbitant». La présidente du RN, citée dans un communiqué du parti, a aussi réclamé à nouveau de rendre obligatoires les tests osseux pour vérifier l’âge de ces mineurs isolés, un procédé toutefois controversé.

Marine Le Pen considère que les «véritables mineurs isolés n’ont pas à rester sur notre territoire, mais doivent en lien avec l’Unicef et les ONG spécialisées sur ces questions, être rapatriés dans leur pays d’origine afin d’y être protégés et de retrouver leur foyer». La candidate à la présidentielle a réclamé que soit «rendue obligatoire» la technique des tests osseux pour vérifier l’âge des mineurs isolés. […]

Le Figaro


Suivez-nous

Suivez-nous sur les réseaux sociaux