Fdesouche

La Hongrie de Viktor Orban émet des doutes sur le « pacte migratoire » proposé par la Commission européenne. Entretien avec l’ambassadeur de Hongrie à Paris.

[…] Et, d’une manière générale, nous constatons avec inquiétude que l’ensemble de la proposition vise – une fois de plus – à une « bonne gestion » de la migration, alors que notre position est exactement l’inverse : au lieu de gérer – bien ou mal, peu importe – la migration, c’est l’arrêter qu’il faut.

Et pour l’arrêter, il faut d’une part porter l’aide là où le problème trouve sa source, pas importer le problème, et, d’autre part, ne laisser entrer en Europe que ceux des migrants dont la demande aura été acceptée par l’un ou l’autre des États membres. À défaut, on se retrouvera devant le lancinant problème des retours au pays d’origine que personne ne veut gérer. […]

Le Point


Suivez-nous

Suivez-nous sur les réseaux sociaux