Fdesouche

Le ministre de l’Intérieur était en déplacement dimanche matin à la synagogue de Boulogne-Billancourt en ce jour de Yom Kippour – Jour du Grand Pardon dans le judaïsme. Il a annoncé que «32 attentats» avaient été déjoués depuis trois ans.

 «Nous sommes en guerre contre le terrorisme islamiste, et nous devons gagner cette guerre» : c’est ce qu’a affirmé le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin à la presse, ce dimanche 27 septembre, deux jours après l’attaque au hachoir devant les anciens locaux parisiens de Charlie Hebdo, par un ressortissant Pakistanais se disant «en colère» devant la republication des caricature de Mahomet.

«Le ministre de l’Intérieur est là pour rappeler la réalité aux Français. Nous somme dans une situation extrêmement critique (…) et peut-être que nous l’avons collectivement un peu mis derrière nous», a-t-il déclaré. C’est pourquoi la sécurité sera renforcée sur de nombreux sites, dont des synagogues, a poursuivi Gérald Darmanin, car «les juifs sont visés par des attaques» islamistes.  […]

Le Figaro


Suivez-nous

Suivez-nous sur les réseaux sociaux