Fdesouche

Trois cent cinquante personnes ont marché ce vendredi soir à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis) en mémoire de que Sofiane Mjaiber, 25 ans et Tidiane Bagayoko, 17 ans, abattus dans la cité Soubise, sur fond de trafic de drogue. Dont pas mal d’habitants encore sous le choc après le double meurtre du 15 septembre.

 […] Parmi les anonymes qui ont rejoint les marcheurs, Djamal, 59 ans, du Vieux Saint-Ouen avance d’un pas décidé : « Ce n’est pas le quartier qui est mauvais j’y ai élevé mes quatre enfants et ils n’ont jamais eu de problème. Mais c’est la drogue qui vient d’ailleurs comme ceux qui la vendent. » […]

Le Parisien

«C’est l’occasion de sensibiliser les jeunes à sortir de cet univers du trafic qui est très lucratif pour eux», a détaillé Abdellatif Hedda, un des organisateurs de la marche, composée d’une majorité de jeunes et sans les familles des victimes. Le maire PS de la ville, Karim Bouamrane, a participé à la marche, qui a traversé plusieurs points de deal disséminés dans la ville.

Le député (LFI) de la circonscription, Éric Coquerel, était également présent, ainsi que le président du département Stéphane Troussel.

Le Figaro

Proche de la gauche locale, Sofiane a également milité aux côtés de LFI lors des élections législatives et européennes, où il a rencontré Eric Coquerel. «Je savais que Sofiane avait eu des soucis avec la justice, mais pour moi tout ça c’était du passé, lié justement à un contexte pas simple pour les jeunes de quartiers», résume le député La France Insoumise.

Sofiane avait-il réellement raccroché ?

La Croix


Suivez-nous

Suivez-nous sur les réseaux sociaux