Fdesouche

Seattle a désormais un proxénète condamné, qui avait jadis juré de “partir en guerre” avec la ville sur ses deniers, un “tsar de la rue” à 150 000 dollars, dont la mission est de trouver des “alternatives au maintien de l’ordre”, selon plusieurs médias.

Andre Taylor – qui était apparu dans le documentaire “Un proxénète américain” sur sa vie en tant que “Gorgeous Dre” – va recevoir 12 500 dollars par mois pendant un an, ainsi qu’un bureau dans la tour municipale de Seattle, selon le contrat publié par PubliCola.

Cela arrive juste un an après que son organisation, Not This Time, a été payée 100 000 dollars pour sponsoriser une série de conférences intitulée “Conversations avec les rues”.

Selon le Seattle Times, Taylor avait dirigé l’un des premiers rassemblements à Seattle après la mort de George Floyd en garde à vue.

Il avait ensuite été accusé d’avoir tenté de soutirer des millions à la ville pour les militants qui avaient mis en place la zone de protestation policière controversée “Capitol Hill Occupied Protest” (CHOP), selon le Seattle Times.

“Ne partez pas comme ça. Partez avec quelque chose”, avait-t-il dit aux militants lors d’une réunion enregistrée, leur disant de demander 2 millions de dollars pour quitter le cœur des pires violences de la ville cette année, selon le rapport. Ils ont ignoré son conseil, a indiqué le journal, l’un d’entre eux déclarant que prendre cet argent semblait “inadéquat”.

Ces militants l’ont ensuite accusé de trahison lorsqu’il est apparu dans une conférence de presse avec le maire où il leur a dit de fermer le CHOP – le jour même où il avait reçu son contrat à six chiffres, rapporte le journal. […]

Taylor avait trouvé sa première notoriété à Las Vegas, où il avait été condamné en 2000 à plus de cinq ans de prison, ne purgeant qu’un peu plus d’un an, avait indiqué le Seattle Times.

Plusieurs filles qu’il avait prostituées étaient mineures, selon des jugements de tribunaux dans le Las Vegas Sun. […]

Le New York Post


Fdesouche sur les réseaux sociaux