Fdesouche

Nathan Sales, du département d’État, déclare que le groupe “représente un danger clair et actuel pour les États-Unis” et exhorte l’Europe à adopter une ligne plus dure

Les États-Unis accusent le Hezbollah de stocker des caches d’armes et de nitrate d’ammonium pour utilisation dans des explosifs à travers l’Europe ces dernières années, dans le but présumé de se préparer à de futures attaques ordonnées par l’Iran.

L’allégation a été faite par le coordinateur de la lutte contre le terrorisme du département d’État, Nathan Sales, qui a appelé les pays européens à adopter une ligne plus ferme à l’égard du mouvement politique et de la milice chiites libanais soutenus par Téhéran.

[…]

«Je peux révéler que de telles caches [d’armes du Hezbollah] ont été déplacées à travers la Belgique vers la France, la Grèce, l’Italie, l’Espagne et la Suisse. Je peux également révéler que d’importantes caches de nitrate d’ammonium ont été découvertes ou détruites en France, en Grèce et en Italie », a déclaré Sales dans une apparition vidéo à l’ American Jewish Committee , un groupe de défense basé aux États-Unis.

[…]

L’UE a désigné l’aile militaire du Hezbollah comme un groupe terroriste, mais pas son aile politique, faute d’unanimité sur la question. Le Royaume-Uni et l’Allemagne ont désigné toute l’organisation comme une entité terroriste plus tôt cette année, et les États-Unis ont fait pression pour que le reste de l’Europe emboîte le pas.

[…]

Le Hezbollah continue de considérer l’Europe comme une plateforme vitale pour ses activités opérationnelles, logistiques et de collecte de fonds. Et il continuera de le faire jusqu’à ce que l’Europe prenne des mesures décisives, comme l’ont fait le Royaume-Uni et l’Allemagne. »

Les allégations américaines sont survenues à un moment de tension croissante avec l’ Iran depuis que Donald Trump a retiré les États-Unis d’un accord nucléaire de 2015 avec Téhéran et a commencé à imposer un large embargo économique et financier.

[…]

L’article dans son intégralité sur The Guardian


Suivez-nous

Suivez-nous sur les réseaux sociaux