Fdesouche

18/09/20


17/09/20

Après la prise de parole des syndicalistes étudiants, le député du Pas-de-Calais (LR) Pierre-Henri Dumont, faisant un « rappel au règlement », s’est indigné du voile porté par la vice-présidente de l’Unef, Maryam Pougetoux, en estimant qu’il s’agissait d’un « acte communautariste délibéré » qui enfreignait « le principe de laïcité auquel doit s’astreindre notre assemblée ».

L’argument a été battu en brèche par la présidente de la commission, l’élue de Haute-Garonne Sandrine Mörch, qui a déploré un « mauvais procès » en rappelant qu’«aucune règle n’interdi(sait) le port de signe religieux pour les personnes auditionnées ». Les députés LR qui ont quitté la salle ont été rejoints par Anne-Christine Lang (LREM), pour laquelle le « port du hijab » est « incompatible » avec ses « valeurs ». « Je ne peux accepter qu’au sein de l’Assemblée nationale, le cœur battant de la démocratie (…), nous acceptions qu’une personne se présente en hijab devant une commission d’enquête », a-t-elle indiqué.

20minutes



En lien :


Suivez-nous

Suivez-nous sur les réseaux sociaux