Fdesouche

Le préfet du département de Mayotte a annoncé que des coupures d’eau nocturnes débutent ce lundi, toutes les nuits, à raison d’une nuit par semaine pour chaque territoire de l’île. A Mayotte, les ressources en eau sont insuffisantes pour couvrir les besoins de la population, croissants.

[…] Une campagne de sensibilisation aux usages de l’eau est également en cours auprès de la population. Pour Soibahadine Chanfi, le retard est important et les équipements manquent, notamment pour la récupération des eaux de pluie “pour les usages non potables“. Pour lui, “sans maîtrise de la démographie, on ne pourra pas gérer : des gens arrivent qu’on n’arrive pas à comptabiliser et cela crée des surconsommations“. 

“Ce qui nous menace, c’est que les Mahorais soient les réfugiés climatiques de demain”

La crise de l’eau est susceptible d’amplifier la tension sociale” reconnaît Dominique Voynet, alors même que la rentrée scolaire à Mayotte s’est faite sur fond de grève des transports, dans une île où un tiers des habitants n’a pas accès à l’eau courante. Mais pour elle, la mesure de coupures d’eau mise en place dès ce mois de septembre, vise justement à mieux “anticiper et éviter des affrontements civils entre communautés, entre villages, et convaincre les Mahorais qu’on n’est pas passifs, mais acteurs du développement“.

France Inter


Fdesouche sur les réseaux sociaux