Fdesouche

La presse espagnole dénonce une série de faits divers qui mettent en cause des équipes venues de l’Hexagone : Mohammed E., un Français de 29 ans, a été tué d’une balle dans la tête le 28 août dans une villa de Marbella. Quelques jours plus tôt, dans ce même quartier ultra-chic de Puerto Banûs, un ressortissant néerlandais a été kidnappé en pleine rue par un commando armé. La presse marocaine évoque une rançon de 20 millions d’euros. L’hypothèse d’une action pilotée par une équipe française n’est pas exclue. Le 21 août, (…) un spectaculaire incendie ravage le Sisu Boutique Hotel (…). On déplore une victime, Nordine L., un Roubaisien de 31 ans. L’origine de l’incendie n’a rien d’accidentel.

 « Marbella Bronx », « Une ville sans loi », « Chaos à Puerto Banûs »: dans la presse espagnole et sur les réseaux sociaux, la colère gronde. Non-respect du port du masque, bagarres à la sortie des boîtes de nuit, rodéos sauvages : « Ils croient que la côte leur appartient », résume un internaute exaspéré par le comportement de jeunes francophones venus flamber sur la Costa del Sol. (…) La fermeture des frontières accentue le phénomène « Ce sont des Français, des Belges et des Néerlandais, d’origine maghrébine, qui se consacrent au trafic à petite ou moyenne échelle, qui sont ici en vacances cet été », indique un responsable syndical policier espagnol

« La fermeture des frontières algériennes et marocaines à cause du Covid a accentué le phénomène, confirme un policier français. On n’a jamais vu autant de Mercedes-AMG ou d’Audi RS avec des plaques provisoires françaises en WW, ce qui complique les identifications. On n’est pas dans le tourisme low cost ! ».

https://www.lejdd.fr/


Suivez-nous

Suivez-nous sur les réseaux sociaux