Fdesouche

Douze experts doivent faire des recommandations d’ici deux ans. Les comités de lutte contre l’antisémitisme sont des exemples.

Le ministre fédéral de l’Intérieur Horst Seehofer (CSU) a nommé un conseil d’experts chargé d’élaborer des stratégies pour lutter contre l’hostilité envers les musulmans. “L’hostilité envers les musulmans n’est pas seulement une menace pour les musulmans, mais aussi pour la cohésion sociale dans son ensemble”, a déclaré Seehofer. Le Groupe d’experts indépendants sur l’hostilité envers les musulmans (UEM) devrait contribuer à ce que l’État et la société “soient en capacité de prendre des mesures plus efficaces et plus ciblées”.

[…]Outre six professeurs d’université, des employés de centres d’éducation ou de documentation et d’organisations non gouvernementales font également partie du Groupe d’experts.

Antisémitisme et prévention anti-tsigane comme modèle

L’UEM devrait développer des «approches axées sur la pratique» «pour identifier, combattre et prévenir l’hostilité envers les musulmans», a annoncé Seehofer. Le conseil doit commencer ses travaux à l’automne.

[…]Le gouvernement allemand souligne qu'”il prend au sérieux les inquiétudes et les craintes croissantes des personnes qui sont touchées par la haine, l’hostilité et les agressions anti-musulmans” :

Le gouvernement enregistre 871 attaques contre des musulmans en 2019
Au cours de l’année écoulée, plus de 800 attaques contre des musulmans ont été signalées en Allemagne. Selon le gouvernement fédéral, au moins 33 personnes ont été blessées.

Le nombre total d’ attaques est resté à peu près constant depuis 2017.

zeit.de


Suivez-nous

Suivez-nous sur les réseaux sociaux