Fdesouche

Jean-François Colombet, le préfet de Mayotte, a affirmé lundi 31 août sur Mayotte la 1ère qu’il y avait «un lien direct entre l’arrêt des éloignements» de personnes en situation irrégulière «et la flambée de violence» que connaît actuellement le territoire.

«Ça n’est pas politiquement correct de le dire, mais je le dis et j’assume mes propos: il y a un lien direct entre l’arrêt de l’éloignement et la flambée de violence, car il y a un sentiment d’impunité qui s’est installé», a-t-il expliqué.

[…]

L’article dans son intégralité sur Le Figaro


Fdesouche sur les réseaux sociaux