Fdesouche

Le nouvel épisode de canicule que nous traversons en France en ce mois d’août 2020 le confirme : la planète se réchauffe. Et en l’absence de véritable politiques environnementales, le pire reste à venir. Ainsi avant 2100, près des trois quarts de l’humanité pourraient être confrontés à des vagues de chaleur meurtrières, selon une étude publiée dans la revue Nature Climate Change.

[…] Et les plus pauvres paient davantage les conséquences du réchauffement climatique, pourtant provoqué par les plus riches. «À Chicago, les gens peuvent échapper à la chaleur, ce qui n’est pas le cas de nombreuses personnes pauvres en Inde», explique Camilo Mora.

La hausse des températures pourrait ainsi pousser de plus en plus de personnes habitant les régions les plus touchées par les vagues de chaleur à l’exil, ce qui devrait aggraver davantage la crise migratoire. […]

CNews


Fdesouche sur les réseaux sociaux