Fdesouche

Le sujet s’évoque à mots couverts, mais il semble que cet été particulier soit entaché d’incivilités à la hausse. Un autre virus pour les élus et professionnels du tourisme, gênés aux entournures…

Un problème, cet été, lié à la typologie de la fréquentation touristique ? « Pas chez moi, interrogez plutôt la plage d’à-côté. » Ce Cannois désemparé coupe court à tout débat ; pas même envisageable de nous parler.

Même embarras à Nice, où un professionnel du tourisme désabusé se défausse dans un soupir : « Je n’ai pas envie d’avoir un procès sur le dos. » Fin de non-recevoir, le sujet est clos avant même d’être abordé.

De quoi s’agit-il ? D’une explosion, croit-on savoir, de nuisances sonores, d’incivilités et de comportements inadaptés sur une Côte d’Azur qui, faute de pouvoir accueillir Américains, Chinois et Russes très argentés, doit s’accommoder d’une clientèle plus resserrée…

(…) Nice Matin


Fdesouche sur les réseaux sociaux