Fdesouche

L’agence d’espionnage la plus connue au monde veut diversifier ses troupes. Le candidat idéal : un jeune, discret sur les réseaux sociaux et issu d’une minorité.

L’agence n’a jamais eu de difficultés pour recruter de nouveaux espions. Elle reçoit chaque année une multitude de candidatures. Mais elle est confrontée à plusieurs types de problème. D’abord, alors que les ennemis se concentrent de plus en plus sur les cyberattaques, elle se retrouve à chasser sur les mêmes terres que le secteur high-tech pour embaucher des ingénieurs et des spécialistes de sécurité informatique.

Ensuite, la CIA, qui traditionnellement recrute dans les facs prestigieuses comme Yale, pâtit d’un manque de diversité au sein de ses employés. Selon un rapport en 2015, «le haut management de l’Agence était devenu sur les vingt dernières années moins divers». En clair : trop blanc. C’est pour cela sans doute que le spot télé met en scène toutes sortes d’acteurs issus de minorités, des Asiatiques, des Indiens, des Noirs, dont un qui ressemble étonnamment au président Obama, y compris la voix, ce qui n’est sans doute pas une coïncidence.

L’utilisation constante des réseaux sociaux par les jeunes générations complique aussi le recrutement. Comment protéger la couverture d’un espion qui a partagé sur Facebook des détails intimes depuis la maternelle ? Comment l’envoyer clandestinement dans un autre pays quand il a posté des photos de lui sous toutes les coutures sur son compte Instagram ? […]

Le Point


Fdesouche sur les réseaux sociaux