Fdesouche

Grande-Bretagne – L’Université de Cambridge soutient une universitaire qui a tweeté “White Lives Don’t Matter” et la promeut au poste de professeur titulaire – après qu’elle a été victime d’insultes et de menaces de mort.

  • Le Dr Priyamvada Gopal a été frappé par une vague de messages injurieux et de menaces de mort
  • L’universitaire a tweeté : “Je le répète. La vie blanche n’a pas d’importance. En tant que vies blanches.”
  • L’Université de Cambridge a défendu le droit des universitaires d’exprimer des opinions légales

Le Dr Priyamvada Gopal, 51 ans, qui enseigne à la faculté d’anglais du Churchill College, s’est rendue mardi soir sur la plateforme de médias sociaux pour écrire : “Je le répète. La vie blanche n’a pas d’importance. En tant que vies blanches.”

Cependant, le message controversé, qui a depuis été supprimé par Twitter, a rencontré un déluge d’indignation, de nombreuses personnes ayant répondu publiquement et en privé à des menaces de mort et à des abus racistes.

Une pétition intitulée “Fire Cambridge Professor for Racism” a également été lancée mercredi sur le site de pétition change.org [pétition supprimée aujourd’hui, NDLR], demandant que le Dr Gopal soit renvoyée par l’université pour ce commentaire. […]

Daily Mail

Cette semaine sur Fdesouche

http://www.fdesouche.com/1391849-royaume-uni-une-banderole-white-lives-matter-survole-le-stade-de-manchestercity-pendant-un-match-de-foot


Fdesouche sur les réseaux sociaux