Fdesouche

Pour affronter la crise sanitaire et économique, le Maroc a débloqué un budget de 3,2 milliards d’euros, soit 2,6% de son PIB. Des dizaines d’entreprises produisent des masques jetables ou réutilisables pour les besoins du pays et même pour l’exportation. Les entreprises aéronautiques fabriquent désormais des respirateurs.

À cette somme, s’ajoute un budget de 3 milliards d’euros provenant de la Ligne de précaution et de liquidité (LPL), mise à sa disposition par le FMI. Cette somme est remboursable sur une période de cinq ans, avec une période de grâce de trois ans. “Dans la gestion de crise, nous sommes des experts dans la prise de décision, c’est l’avantage de la monarchie“, explique à BFMTV Abdelmalek Alaoui, président de l’Institut marocain d’intelligence stratégique (IMIS).

Pour équiper les 35 millions d’habitants, l’industrie et l’artisanat s’est mise sur le pied de guerre. Dix-sept usines fabriquent désormais des masques chirurgicaux certifiés. Ils sont vendus dans les pharmacies, les petits magasins et la grande distribution à un tarif imposé de 7 centimes d’euros l’unité soit moins de 1 euro le paquet de dix. […]

En quinze jours, trois hôpitaux de campagne ont été déployés par l’armée portant le nombre de lits de réanimation de 1500 à 4000. […]

bfmtv


Fdesouche sur les réseaux sociaux