Fdesouche

Alors que la planète prend des mesures pour limiter la propagation du coronavirus, Jair Bolsonaro a annoncé, mardi 24 mars, rejetter le confinement pour ne pas ruiner le Brésil. Le pays compte déjà 46 morts du COVID-19 et plus de 2000 personne contaminées.

Le président brésilien, Jair Bolsonaro, a dénoncé, mardi 24 mars, les mesures de confinement prises par différents Etats et municipalités de son pays pour lutter contre le coronavirus. Il compare ces mesures à une politique de la “terre brûlée” qui menace de ruiner la première économie d’Amérique latine. […]

“Le groupe à risques, c’est celui des personnes de plus de 60 ans. Alors pourquoi fermer les écoles?” s’est interrogé M. Bolsonaro. Le président d’extrême droite a accusé les médias de répandre “l’hystérie” face à la pandémie et a affirmé que le Brésil était à l’abri, grâce selon lui à son climat chaud et à sa population majoritairement jeune. […]

Europe 1


Fdesouche sur les réseaux sociaux