Fdesouche


La coupable ce n’est pas moi, ni mes fringues, ni l’endroit

Le coupable c’est toi, l’agresseur c’est toi, le violeur c’est toi, l’assassin c’est toi
Le patriarcat est un juge, ils nous fait taire pour mieux régner
Notre punition : c’est la violence réitérée, c’est le féminicide, l’impunité pour l’assassin, c’est le viol, c’est le bourgeois

Le violeur c’est toi, c’est la police, c’est la justice, c’est l’Etat, la société
Macron Philippe, on n’en peut plus, le milliard on l’a pas eu
A nos sœurs assassinées, de leur sang vous êtes tâchés
A nos sœurs assassinées, on ne vous oubliera jamais

Brut : vidéo complète

Pour info : la version originale chilienne de la veille


Fdesouche sur les réseaux sociaux